TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Adieu saisons…


Adieu saisons…

Où sont-ils, les printemps de ma jeunesse ?
Avril se réveillait la nature en couleurs
Les oiseaux chantaient la vie et les amours
Et le temps dénudait son habit de paresse !

Elles sont loin ces saisons où on se retrouvait ;
Chaud dehors. Froid, ouatés, dans l'habitation
Et où main dans la main nous en profitions
De ce temps que les saisons contrebalançaient !

Maintenant des miscellanées se forment,
La neige est au printemps et l'hiver boutonne,
On n'a plus de saisons, elles se fusionnent.
L'automne inonde. L'été le chaud mitonne !

Les odeurs on disparut des narines à flux,
La vision louche et plus rien ne trouve,
De la beauté de ces temps anciens et révolus
Où chaque saison mettait nos sens à nu !


*


02/04/2007
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres