TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Déambulation d’un rêve


PHOTO DE SILENCE

Déambulation d'un rêve

 

Je prends des couleurs pour repeindre le limon
Et dans un rêve fou je crée une mutation.
Je mélange et entremêle, j’opère des nuances
Et dans la folie j’amalgame mes brosses.

 
La douceur me charrie
Le changement m’appuie
Et toute disgrâce changera pour la vie

 
Le noir, je régurgite
La couleur demeure sombre
Je peins la lumière où existera de l’ombre

 
Les prairies vivront bleues
Et l’eau subsistera verte
Les arbres je peins en couleur violette

 
Les pinceaux je démêle
Et de rouge luisant
Je bigarre le cœur de tout soupirant

 
De nuance en apparence
De pastel en lumière
Tout j’agrémente du cœur et de l'air

 
Le cochon mute en blond
La vache devient rose
Et tous les Animaux corrigeront la pose

 
Le rêve consommé
Les couleurs subsisteront rangées
Et tout ce qui reste, remaniera la pensée

 

 *

Bia


16/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres