TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Peur et égoisme


http://giffie.free.fr/site/Pages/B2-7.html

La raison me quitte, la peur m'effroi et dans un élan je jette mes doutes, j'écris mes peurs, mes lueurs, mon espérance…



Peur et égoisme


L'égoïsme me guète
Vilain et affreux
Qu'on s'occupe de moi !
Et que je laisse tomber les autres.
Pendant des années
Je me suis oubliée
Heureuse je vivais
Et j'arrivais, à répandre l'amour
Autour de moi
Ils seuls comptaient…
Et voilà qu'à mon tour
J'ai besoin de cet amour
De cette compréhension !
Je n'arrive plus à assembler les deux bouts
Au silence, je ne donne plus de voix
Et me sépare encore plus
Des moments de joie
Grand malheur, qu'as-tu fais de moi ?
Le sourire aux lèvres
L'esprit en conquête
Étais ma devise
Hélas ! Je suis devenu
L'infime vermine
Écrasée par les pas
Qui n'avance plus !
Dans ce monde immense
Je me rends à l'évidence
De n'être qu'une partie minime
De ce qu'on appelle
Maladies orphelines.
J'ai connu autre chose
Je devrais être heureuse
Mais j'ai donné la vie
À deux garçons deux filles
Et cet acte de joie
Me livre incertitude.
Je n'ai plus, maintenant, peur que pour moi
Mais pour eux aussi.
En toute innocence
J'ai bien pu transmettre
Les gènes anormaux
Qui constituent mon être !
Et qu'un jour viendras
Qu'un de mes enfants !
Une des filles sûrement
Reçoive la nouvelle
Qui m'a fait basculer !
Dans cette détresse
Difficile à contrôler.
La science avance
A pas de géant
Et pour ceux qui attendent
Solitaires dans leur coin
Il n'y a qu'une chose
Qui puisse les sauver
Le partage et la solidarité !
Pour moi, je ne veux rien
J'ai bien vécu un bout de vie
Ce que je demande aujourd'hui
C'est pour toutes ces familles
Qui ont vu leur vie basculer
Par la faute de quelques gènes.
La vie est un romance
Difficile à prévoir
Pour les uns c'est que beauté
Pour d'autres le malheur s'intercale.
Arc-en-ciel de douleur
Sans éclat de lumière
Rêves enlevés
À toutes ces âmes qui pleurent
À tous ces cœurs qui saignent…
Droit de vivre sans démons
Dans ce monde, de naufragés !
Je suis là, à écrire
Je me demande pourquoi
Ma vie est bien jolie
À côté de celle, de tant d'enfants
Ils me donnent des leçons
N'attendent pas grande chose
Habitués qu'ils sont
À vivre de l'espérance.

 




11/12/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres