TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

La lave de mon fado



La lave de mon fado

 

Ce mal qu'en moi perdure
Et qu'en mal me transforme
Perdu en ondée obscure
Perdu au-dedans de moi
Tient de mon âme la forme

 
Cette lave incandescente
Qui coule dans mon sein
Fait que je sois différente
Que j'ai des flots la semence
Et de la douleur le destin

 
Mon corps porte le vaseux
Des bruines et des nuées
Un sombre nuage menace
De se convertir en ruisseaux
Dans mes yeux de disgrâce

 
Dans ce chemin sans dérivée
Où mon  cœur s'abandonne
J'entends un son qui réclame
C'est un appel pour m'envoler
Mais je persiste et stationne


*


29/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres