TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Recommencer

Recommencer

 

Saisissant les couleurs de la nuit
Je me laisse enrouler en ces tons gris
Divaguant au milieu des étoiles
Comme un nuage indécis et subtile

 
Le vent me soulève et me charrie
D'un souffle chaud et léger
Me virevolte et m'expédie
Jusqu'à rompre le silence éthéré

 
C'est mon âme étouffée qui crie
En recherche de lumière et faculté
Pour se libérer de cette agonie
Que longtemps l'avait occulté

 
Prospection du temps abîmé
D'où l'espoir c'est fourvoyé
J'écarte la douleur dispersée
Pour recommencer délivrée



21/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres