TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Vide

Vide

 
La maladie résonne
en spirale fermée
et m'offusque dans un désert asséché

 
Notions taciturnes
qui suffoquent et se heurtent
au gris délabré de murs barrés

 
Amputé de substance
qu'on a laissé périr
étrangement
par obstination inapte

 
Dans le vide
reconstruction utopique
lutte imprécise
pour un soupçon de vie
d'un esprit en sédition…

 
Est-ce la peur ou la haine
la déception ou l'amertume
qui me tiennent encore tendue ?

 
Il n'y a plus de fresques
dans le désert de mon être
Que du blême !
et empreintes de poussière
qui survolent
en dessus de ma bulle close
d'où le morose n'arrive à s'envoler…

 
destin béant
bousculé dans le néant





28/03/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres