TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

Ces chemins...

Ces  chemins sans issue et périlleux qui nos bousculent et anéantissent…


En se promenant dans un de ces chemins, risqué, elle s'aperçoit qu'il est truffé d'obstacles difficiles à dépasser. Là un cours d'eau fuit, selon ses envies… plus loin, c'est un coude raide qui se présente. Elle avance doucement et des brindilles blessantes se propagent de partout. Comme ces feuilles scories ! Elles tombent, mortes ! Ni le soleil ni la pluie ne leur donnent vie. Elles ne se multiplient…

Mais elle avance, d'un pas incertain, vacillant par moments, le regard devant… et les ombres saisissant son épaule.

Par moments une clairière s'ouvre face à elle. La beauté y règne ! Des couleurs luisantes, des rayons répandus en lumière éblouissante… Une pause un arrêt, l'espoir qui renaît, douce et momentané…

Elle doit continuer son chemin, semée d'embouchures. La fatigue s'entasse, l'engourdissement se place, incertains et elle avance sur son chemin… Ensemencé de contraintes.

Parfois les ombres l'atteignent, la submergent dans le noir, l'empêchent d'avancer. Tâtonnant, elle doit retrouver le chemin le moins obstrué, le plus libéré, pour sortir de la forêt qui c'est assombri…  Et retrouver un peu de lumière pour voir plus clair. D'autres fois le noir est tellement installé qu'elle tombe, sur les fesses ou les genoux… Se relever devient presque impossible et surtout pénible dans l'obscurité… mais elle doit arriver au bout de son chemin malgré les difficultés. 

Dans la pente hérissée les genoux se cambrent, les talons s'effondrent, les bras se démolissent en rampants frénétiques pour atteindre le sommet… et voir de l'autre coté ce qu'il y a de plaisant ou de farouche… 

Que de promenades elle fait dans ce chemin qui lui était destiné ! …




17/07/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres