TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

TRANCHES DE VIE D'UNE LUPIQUE

St. Nicolas…

St. Nicolas…

 

Je me suis réveillé ce matin avec un effroyable besoin de blancheur et lumière. Mon dos fait la compote… C'était déjà tarde et dehors le gris prédominait, comme habituellement les journées automnales…

 

La maison est aussi délabrée que moi… Elle a besoin d'un coup de pinceau, l'éponge ne suffit point, pour beaucoup que je m'y attarde… Les murs, à force de l'usure, sont passés du blanc éclatant au beige foncé, ils vieillissent comme moi au passage du temps. Comme si, il n'y avait qu'eux qui puissent me comprendre…

J'ai cherché des gants et du dégraissant et me suis attaqué à l'endroit critique le plus utilisé… La cuisine évidemment…  

 

         Quelle galère!!

 

Un seau de peinture s'impose, depuis longtemps.

 

Père Noël où en est-tu avec les cadeaux ?

Ou St. Nicolas… si tu trouves que j'ai été assez sage…

Que mérite-je ?

Un coup de fouet, un bisou sur la joue ou un seau de peinture ?…

Dis ! Peut-on négocier ? …

Les bisous, tu sais … je ne sais plus qu'est ce que c'est et puis ils ne changent pas grand chose…

 

Des coups de fouet, j'en ais assez reçus…

Qu'ont-ils changé ?

Amertume et vide, éloignement et surprises, souvenirs et regrets… impuissance consentie ? …

 

Là, j'ai besoin de fraîcheur et d'une touche de renouveau… Un seau de blancheur est-ce trop pour toi ? Sage St. Nicolas, juste parmi les injustes, quoique, les coups de fouet soient à revoir…





06/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres